Nos résidences intergénérationnelles

L’intergénérationnel, la réponse de la SDH

L’habitat intergénérationnel est une réponse à l’éclatement des familles. Ces résidences sont conçues pour faire se côtoyer, voire cohabiter des personnes de différentes générations, en suscitant une solidarité, autrefois naturelles. La hausse du niveau de vie et l’augmentation de l’espérance de vie en France ont généré un papy-boom.

En 2018, l’Insee recensait près de 200 000 personnes âgées de plus de 65 ans sur le département de l’Isère. L’habitat intergénérationnel constitue dès lors un enjeu majeur pour accompagner le vieillissement de la population. Ainsi, les résidences intergénérationnelles de la SDH s’adressent aux personnes âgées non dépendantes et bénéficient d'adaptations techniques spécifiques. Ces programmes accueillent également des ménages plus jeunes et encouragent les solidarités entre les générations.


L’intergénérationnel pour le bailleur : comment ?

Quelle mixité générationnelle idéale ?
Comment la maintenir ?


L’intergénérationnel pour le bailleur : pour quoi faire ?

Veillez à la prévention du bien vieillir et à lutter contre l'isolement des locataires seniors au travers du bien vivre ensemble de l'immeuble

En suscitant des solidarités, des échanges de services et des moments partagés, l’ambition est de dynamiser les échanges entre voisins. Des liens sociaux se créent en fonction du passé et de l’histoire de chacun mais aussi grâce aux actions collectives, aux occasions d’être rassemblés pour échanger.  Exemple : le local commun mis à disposition par la SDH à la Ville de Crolles pour les locataires seniors et non seniors habitants de la résidence le Marronnier à Crolles.

Conforter la stabilité du peuplement dans les montées

Les locataires seniors sont considérés comme un public stabilisant pour les montées. Leur présence et leur implication dans les projets locaux participent à la création d’une atmosphère de partage et de sérénité. Exemple : les jardins du bonheur à la Luire à Echirolles. Des jardins partagés, coanimés par le club de retraité, la ville et la SDH.


L’intergénérationnel pour le bailleur : à quelles conditions ?

Le partenariat et la mobilisation des habitants sont des conditions sine qua non. L’intergénérationnel ne se décrète pas, il est fait de relations humaines, de lien qui se tissent, de « vivre ensemble ». Il repose sur l’humain, sur le partenariat et le tissu associatif.     

Le bailleur a un rôle de facilitateur et de mise en relation des locataires avec les structures communales ou associatives. Ce sont ces dernières qui par leur vocation assurent l’animation intergénérationnelle. Par exemple, des visites de courtoisie à la livraison d’une nouvelle résidence peuvent être organisées en partenariat avec le CCAS pour qu’il puisse présenter aux nouveaux seniors arrivants les services et actions de la commune (Seyssins). Un local commun peut être loué à la Ville pour réaliser des animations intergénérationnelles (St Quentin Fallavier & Crolles). Une « charte de bon voisinage » peut être coconstruite avec les habitants, le CCAS et le bailleur (SMH), etc.


L’intergénérationnel innovant

L'association DIGI : Domicile Inter Générations Isèrois

Partenaire de la SDH, l’association lutte contre l’isolement et le sentiment de solitude des personnes âgées tout en offrant aux jeunes l’opportunité d’être logés à moindre frais et de remplir un réel rôle d’utilité sociale. En 2019, un partenariat SDH & DIGI a permis de promouvoir la colocation intergénérationnelle auprès des seniors locataires de la SDH (Démarche « une chambre en plus »). En 2020, c’est avec l’action « Solidarités intergénérationnelles » que des jeunes sélectionnés et encadrés par DIGI ont signé un bail dans le groupe neuf Golden Parc avec un loyer minoré en échange de temps conviviaux avec les seniors de la montée.


Des résidences intergénérationnelles


Golden Park à Échirolles est une belle illustration de mixité sociale et intergénérationnelle. Livrée fin 2020, cet ensemble comprend 226 logements dont 149 logements locatifs sociaux SDH. Sur les 149 logements locatifs SDH : 10 sont à destination des jeunes & 57 sont adaptés pour les seniors et bénéficient d'adaptations techniques spécifiques en plus des normes habituelles. La résidence est équipée de jardins partagés animés par l'association Cultivons Nos toits et de locaux communs équipés pour permettre au CCAS de développé des animations intergénérationnelles.

Résidence intergénérationnelle Golden Park à Échirolles

Le Totem à Saint-Martin-d’Hères est une résidence intergénérationnelle de 28 logements sur laquelle la SDH mène l’expérimentation de la méthode Manag’R de l’ADEME pour améliorer la qualité de l’air intérieur, enjeux de santé public. La livraison est prévue en septembre 2021.